Photographe

Biographie

En 1975 à Montpellier, Michel Gaillac un photographe de l'AFP me communique cette passion sans laquelle rien de bien ne se fait ici comme partout ailleurs. Pendant 4 ans armé d'un seul Nikon F1;  bien sûr non motorisé et de 2 optiques fixes d'occasion il m' a appris les premières ficelles du métier. Je me souviens encore aujourd'hui de la fierté qui m'a envahi lorsque j'ai vu ma première photo imprimée dans un quotidien national dont j' ai oublié le nom...

En 1979 après un court séjour au quotidien l'INDEPENDANT de Perpignan, je rejoins l'agence ASSOCIATED-PRESS qui cherchait un correspondant pigiste en Languedoc-Roussillon. Cette région était  souvent à la Une de l'actualité nationale à cause des crises viticoles (déjà ) - on se souvient tous du drame de Montredon - à cause des manifestations non-violentes conduites par Lanza del Vasto contre l'extension du camp militaire du Larzac et la fin douloureuse des mines de charbon du bassin d'Alès La Grand-Combe. Ces années là,je réalise aussi des reportages pour des magazines professionnels agricoles.

C'est à cette période qu'il débute une collaboration passionnante avec l'agence SYGMA.

En 1982, Hubert Henrotte, le PDG de SYGMA me propose une collaboration régulière.Je pars donc à Marseille, d’abord comme photographe sous contrat d’exclusivité, puis après quelques années, comme chef des informations.

Pendant près de 20 ans,j' ai creusé semaines après semaines, les multiples sillons d’une actualité chaude, insolite, tragique, sportive ou people. Actualité Marseillaise, actualité du Sud de la France, actualité du Bassin Méditerranéen et d’une partie de la planète.

L’affaire Lucet, l’Algérie du Fis à Boutéflika, les années Tapie, la révolution en Roumanie, les règlements de compte à coups de 9mm, le tremblement de terre en Arménie, la guerre civile en Bosnie, Israël et la Palestine, Yann Piat, Eurocopter et la Comex, la Coupe du Monde de Foot de 1998, la Macédoine et le Kosovo, les festivals d’Avignon, les Présidents de la République à Brégançon sont quelques uns de ses reportages les mieux diffusés dans les magazines les plus prestigieux de France et du monde entier.

Après le rachat de SYGMA par la société CORBIS en 1999, je quitte l’agence CORBIS au milieu de l’année 2000.

Depuis lors j' habite dans la région de Montpellier.

Aujourd'hui comme en 1975, rien ne me passionne plus que photographier les gens ; les grands et les petits. Tous ceux et celles qui ont plein de choses vrai à me (à nous) faire découvrir et partager. Ceux qui réussissent et ceux qui sont à la peine. Tous ces gens que l'on rencontre parfois devant sa porte et que mon travail de photographe fait sortir à un moment donné de l'anonymat pour un jour ou pour une semaine ; parcequ'il leur est arrivé quelque-chose d'extraordinaire, parce-qu'ils ont fait quelque-chose d'extraordinaire ou tout simplement parce-que je les trouve extraordinaire.